Publié: Friday, 5 May 2017
Modifié: Friday, 22 April 2022

Transport de poissons sur de longues distances avec des fines bulles, moins de stress chez les poissons et plus durable.

Témoignage de Jemima Owen-Jones de gasworld.com

En 2012, la société japonaise Marine Biotechnology a commencé à développer une méthode d'anesthésie au CO2 pour le transport des poissons. L'entreprise voulait faire dormir temporairement le poisson pour le transport sur de longues distances afin d'améliorer la qualité du poisson en réduisant le stress du poisson et en pouvant transporter plus de poisson dans la même quantité d'eau. Le concept devrait permettre le transport du poisson à l'intérieur et à l'extérieur du Japon. L'entreprise a développé un concept de « conteneur de poisson vivant ». Le récipient libère des bulles ultrafines d'oxygène et de CO2 dans l'eau de mer artificielle, cet environnement aquatique fait dormir les poissons. Une bouteille d'oxygène de 10 litres et une bouteille de CO2 liquide de 5 kg montées sur les conteneurs permettent 40 heures de transport.

Les conteneurs ont déjà effectué plusieurs trajets, soit un trajet de 800 km de Nagasaki à un restaurant à Tokyo, qui a duré environ 17 heures. Le président Nakashima a pour objectifs futurs d'expédier des calmars vivants. Les calmars sont des créatures très délicates et sensibles aux changements de leur environnement. Il est extrêmement difficile de les transporter vivants. Nous voulons utiliser nos conteneurs pour que les gens puissent manger les fruits de mer les plus délicieux, où qu'ils se trouvent dans le monde.

Article complet